Association du Grand Avignon des utilisateurs de Linux / *BSD, et de logiciels libres.

Actualité

Fil des billets

mardi 11 octobre 2016

FreeBSD 11.0 pointe le bout de son nez

FreeBSD 11.0-RELEASE est officiellement sortie le 10 octobre 2016. Après 4 versions BETA, et 3 RC, puis une reconstruction des ISOs après la découverte d'un bug dans loader(8) [1]. Cette fois-ci nous pouvons mettre à jour notre système.

Qu'elles sont les nouveautés importantes ?

Dans les grandes lignes nous avons :

Le chiffrement DSA est maintenant désactivé dans OpenSSH (par conséquent le protocole 1 n'est plus supporté).

Un nouvel outil, uefisign(8) a été ajouté pour vérifier l'existence des signatures pour le secure boot UEFI.

On peut monter dans les jail(8) les systèmes de fichiers (en utilisant l'émulation Linux) linprocfs(5) et linsysfs(5).

Le support du 802.11n à été ajouté, ainsi qu’une multitude d’améliorations dans l'API 802.11 d'une manière générale.

De nombreux améliorations ont été apporté dans le support des architectures ARM (32 et 64 bits).

Mise à jour du compilateur Clang dans la version 3.8.0 (ainsi que toute l'infrastructure, LLVM, LLDB, etc. qui va avec).

Pour une utilisation en desktop (grande amélioration du support des cartes graphiques Intel et Radeon), drm a été mis à jour, elle a été synchronisée avec le noyau Linux 3.8.13.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter cette page qui récapitule tous les changements.

Côté logiciels portés

  • GNOME 3.18
  • KDE 4.14
  • Firefox 49.0
  • Xfce 4.12

Je vous conseille de lire attentivement le tableau pour connaître le support (du point de vue sécurité) des précédentes versions.

Note

[1] C'est pourquoi la commande uname -r affiche le préfixe -p1, qui mentionne qu'il y a eu un correctif.

samedi 20 février 2016

La riposte de la communauté openSUSE face au projet KDE neon

Lors du dernier FOSDEM, Jonathan Riddell a annoncé un nouveau projet, KDE neon.

Il permet aux utilisateurs de tester les dernières versions des bibliothèques KDE Framework et Plasma 5 (le bureau) sur une base Ubuntu LTS [1], [2]. Les applications sont issues de la branche unstable du dépôt Git, et non pas d'archives comme on le trouve habituellement (il faut donc en tenir compte).

Le but est d'offrir aux utilisateurs des paquets en continu à partir de snapshots (considérés utilisables par les développeurs) du dépôt Git.

Le projet openSUSE a donc réagit est propose deux distributions contenant les tous derniers logiciels du bureau KDE Plasma.

Trois dépôts sont à activer si l'on souhaite utiliser les tous derniers logiciels du bureau KDE Plasma.

Il existe une initiative similaire pour le bureau GNOME Shell, GNOME:/Next.

Notes

[1] Ubuntu étant basé sur Debian, dont la réputation est d'être très stable.

[2] Jonathan Riddel a longtemps été un membre actif, pendant plus de 10 ans, auprès de la communauté Kubuntu, ceci expliquant l'utilisation d'une base Ubuntu pour ce nouveau projet.

[3] Cette distribution est basée sur SUSE Linux Enterprise (SLE)

[4] Également basée sur SLE, mais ayant le principe d'une rolling release.

vendredi 15 janvier 2016

Failles inquiétantes dans le client d'OpenSSH

Deux failles[1] inquiétantes ont été découvertes récemment dans le client de OpenSSH. Normalement vous avez dû recevoir une mise à jour, si ce n'est pas le cas, vérifiez avec votre gestionnaire de paquets.

Pour les utilisateurs de FreeBSD, qui utilisent la version de OpenSSH fournie dans le base system, il est primordial d'appliquer la mise à jour.

# freebsd-update fetch
[...]
# freebsd-update install

De plus, dans le fichier /etc/ssh/ssh_config rajoutez cette directive :

Host *
[...]
   UseRoaming no

Puis relancez le « démon » :

# service sshd restart

Les versions disponibles dans l'arbre des ports ont bien évidemment été mises à jour.

Note

[1] Une description facilement compréhensible est disponible ici (c'est en anglais).