Association du Grand Avignon des utilisateurs de Linux / *BSD, et de logiciels libres.

Logiciel

Fil des billets

mercredi 5 octobre 2016

LXQt sous FreeBSD

Deux semaines après l'annonce de sortie de la dernière version (0.11.0) du gestionnaire de bureau LXQt, je viens de terminer le portage (cette fois-ci avec l'aide de Jesper Schmitz Mouridsen).

Pour pouvoir l'installer il va falloir tout d'abord récupérer certaines bibliothèques en provenance du dépôt expérimental de l'équipe en charge de la maintenance de KDE.

En effet LXQt repose sur certains composants issus de KDE Frameworks 5.

Tous les détails sont accessibles sur la page dédiée du wiki [1]. Je parts du principe que vous avez déjà le catalogue des logiciels portés (généralement dans /usr/ports).

Obtenir KDE Frameworks 5 et Plasma

Ces ports ne sont pas encore dans le dépôt officiel (on peut parfois rencontrer des problèmes de compilation ou d'autres soucis).

Clonage du dépôt expérimental, KDE

On doit récupérer la branche qui s'appelle plasma5.

mkdir plasma5 ; cd plasma5
svn co http://area51.pcbsd.org/branches/plasma5/KDE .

Pour effectuer le merge, [2] il est préférable d'utiliser le script kdemerge.

fetch http://area51.pcbsd.org/trunk/area51/Tools/scripts/area51 -o ~/kdemerge

Merge

sh kdemerge -d plasma5 /usr/ports

Une fois l'installation du bureau terminé, je vous conseille de repartir sur un copie « propre », car l'importation touche de nombreux fichiers dans la structure interne du catalogue de logiciels portés.

Modification du fichier Mk/bsd.port.mk

Il faut rajouter deux nouvelle catégories (elles ont été définies par l'équipe en charge de KDE)

  • kde-frameworks
  • kde-plasma

Obtenir LXQt

Le travail est relativement simple, on récupert le script lxqtmerge et on compile les méta-ports x11-wm/lxqt et x11/lxqt-l10n (ce dernier contient les traductions).

fetch https://subversion.assembla.com/svn/lxqt/trunk/Tools/scripts/lxqtmerge

Avant de faire quelque soit, il faut adapter deux variables LOCAL_REPO et PORTSDIR. Ci-dessous les différentes options possibles :

usage: lxqtmerge options

options:
  -h    display this help
  -c    clone remote repository
  -m    merge into the ports tree
  -u    update local repository
  -r    revert changes

Dans notre cas, il faudra simplement faire :

sh lxqtmerge -c && sh lxqtmerge -m

LXQt repose sur le gestionnaire de fenêtre Openbox, si on effectue une installation « minimale » voici la liste des ports issus du dépôt KDE.

  • kf5-extra-cmake-modules
  • kf5-oxygen-icons5
  • kf5-kwayland
  • kf5-kwindowsystem
  • plasma5-libkscreen

La commande SQLite qui m'a retourné ce résultat :

sqlite3 /var/db/pkg/local.sqlite

sqlite> SELECT name, version FROM packages WHERE name LIKE 'plasma%' OR name LIKE 'kf5%' ORDER BY origin;
kf5-extra-cmake-modules|5.26.0
kf5-oxygen-icons5|5.26.0
kf5-kwayland|5.26.0
kf5-kwindowsystem|5.26.0
plasma5-libkscreen|5.7.95
sqlite>

Notes

[1] Celui hébergé par FreeBSD.

[2] On copie le contenu du dépôt KDE vers le catalogue des logiciels portés officiel.

samedi 12 septembre 2015

Un logiciel au code source ouvert c'est bien

Certains d'entre vous le savent peut-être, mais je suis un utilisateur heureux du bureau Xfce [1], je suis avec attention tout ce qui touche de près ou de loin à ce projet. Or des développeurs de la distribution Xubuntu ont développé un petit logiciel [2] permettant de sauvegarder la disposition du (ou des) panel(s). Il repose sur Gtk3 (grâce à la couche GObject Introspection) et Python3.

Avec la dernière version (1.0.1), des pré-réglages [3] sont déjà disponibles (je me tâte à les laisser dans le paquet pour FreeBSD), seulement quand on en sélectionne un, et par mégarde on clique sur le bouton de suppression on obtient ceci :

(Cliquez sur l'image pour la voir dans son format original)

xfpanel-switch-error.png

Je trouve que ce n'est pas élégant. J'ai donc proposé un patch qui vérifie si l'utilisateur est le propriétaire de l'archive. Si ce n'est pas le cas, une boîte de dialogue apparaît.

xfpanel-switch-rewrite-error.png

C'est mieux non ?

Notes

[1] Sous FreeBSD bien évidemment.

[2] Xfpanel-switch

[3] Pour Xubuntu et Debian