Mot-clé - Kubuntu

Fil des billets

Dimanche 16 août 2020

Désactiver LibreOffice dans Kubuntu

Quand on installe la distribution Kubuntu, il s'agit de LibreOffice, qui est la suite bureautique installée par défaut [1].

Comme cette dernière est déjà installée sur une autre de mes machines. J'ai souhaité installer Calligra à la place. Elle aussi réutilise des composants du Plasma Desktop (KDE), par conséquent s'intègre parfaitement au bureau.

Si l'on supprime complètement les paquets liés à LibreOffice, d'autres vont être installés. Pour éviter ce genre de désagrément, on va définir une priorité. Si cette valeur est inférieur à 0, un paquet ne sera jamais installé.

Cette préférence (cf. fichier en annexe) est placée dans le dossier /etc/apt/preferences.d/.

Note

[1] Cela provient du méta-paquet kubuntu-desktop.

samedi 20 février 2016

La riposte de la communauté openSUSE face au projet KDE neon

Lors du dernier FOSDEM, Jonathan Riddell a annoncé un nouveau projet, KDE neon.

Il permet aux utilisateurs de tester les dernières versions des bibliothèques KDE Framework et Plasma 5 (le bureau) sur une base Ubuntu LTS [1], [2]. Les applications sont issues de la branche unstable du dépôt Git, et non pas d'archives comme on le trouve habituellement (il faut donc en tenir compte).

Le but est d'offrir aux utilisateurs des paquets en continu à partir de snapshots (considérés utilisables par les développeurs) du dépôt Git.

Le projet openSUSE a donc réagit est propose deux distributions contenant les tous derniers logiciels du bureau KDE Plasma.

Trois dépôts sont à activer si l'on souhaite utiliser les tous derniers logiciels du bureau KDE Plasma.

Il existe une initiative similaire pour le bureau GNOME Shell, GNOME:/Next.

Notes

[1] Ubuntu étant basé sur Debian, dont la réputation est d'être très stable.

[2] Jonathan Riddel a longtemps été un membre actif, pendant plus de 10 ans, auprès de la communauté Kubuntu, ceci expliquant l'utilisation d'une base Ubuntu pour ce nouveau projet.

[3] Cette distribution est basée sur SUSE Linux Enterprise (SLE)

[4] Également basée sur SLE, mais ayant le principe d'une rolling release.